vendredi 28 juin 2013

#10 - Querétaro

Après avoir passé un mois à découvrir et profiter de Mexico City, j'ai changé de ville (enfin !).


A 3 heures au Nord de Mexico City se trouve Santiago de Querétaro, la 2e ville la plus sécurisée du Mexique (après Merida qui se trouve à 4h de Cancun).
C'est assez impressionnant comparé à la capitale du pays, car pour y entrer, tu dois passer par une sorte de barrage surveillé par la police ou autre. Et ensuite, à l'intérieur de la ville se trouve aussi certains endroits encore plus surveillés, comme des petits villages. Ici, ce n'est pas comme à Mexico City, il n'y a aucun problème pour se balader seule la nuit, les gens sont super gentils, le temps est parfait (pas trop de pluie comme à Mexico City, saison des pluies jusqu'à septembre en ce moment). 

Le centre historique
Pourquoi je suis venue ici à Querétaro ? 
Je n'avais pas l'intention d'y aller, car je ne voyais pas ce qu'il y avait d'exceptionnel ici, mais... deux de mes meilleurs amis mexicains que j'ai rencontré à Las Cruces (USA) y habitent et y travaillent.

Pour y aller, un bus trop confortable, première classe, avec le Wifi, la télé, une boisson et un sandwich pour le déjeuner et des sièges énormes que tu peux incliner quasiment à l'horizontal. J'y serai bien restée plus longtemps (3 heures c'est pas assez). 

Ca fait une semaine que je suis ici, vivant dans l'appartement de mes deux copains (ils sont en colocation avec un autre mexicain). L'appartement est énorme, mais vide. La vue est superbe. Chaque matin, un petit tour sur le balcon pour profiter du soleil et de la vue, je veux des réveils comme ça toute ma vie. 

Le viaduc de Querétaro

Ce que j'ai fait ici :
- Visiter la ville
- Aller en soirée avec mes copains
- Manger des plats cuisinés extra bons tous les soirs
- Me reposer, car inflammation du pied après avoir trop marché
- Danser, apprendre les bases de la Salsa
- M'améliorer en espagnol
- Rire, profiter de mes copains, boire des Frappés quasiment tous les jours...


HEUREUSE QUOI !

dimanche 16 juin 2013

#9 - Lucha Libre / Nevado de Toluca / Tremblement de terre

Dimanche 16 juin, jour de la fête des Papas :
Bonne fête Papa !


Mexico City et quelques villes aux alentours, minuit passé 19 minutes, tremblement de terre de magnitude 5,8.

Rentrant de soirée samedi soir, me préparant pour aller dormir, l'immeuble tremble. Moi naïve, je pensais que c'était des enfants courant dans l'appart du dessus.
30 secondes plus tard, une plus grosse secousse se fait sentir. Ma copine américaine me prend par le bras et me dit "C'est un tremblement de terre, vite dans la douche !" (endroit le plus solide de l'appart' apparemment). Je ne comprenais rien à ce qui se passait. La secousse aurait été plus grosse, l'immeuble aurait pu s'écrouler, je n'aurais rien vu venir. La secousse s'arrête, je ne disais plus rien, choquée.


Vendredi, Lucha Libre




Ce sont des lutteurs mexicains portant des masques se battant sur un ring. 
Il y a les gentils et les méchants,. Les méchants sont un peu plus obèses que les gentils et ils se battent entre eux. Les figures et pirouettes sont impressionnantes et sympas à voir, mais presque tous les coups sont faux. Parfois, tu les vois se mettre des claques, c'est assez drôle. 





Samedi matin, départ 7h30 pour une randonnée on ne sait où avec on ne sait qui. 

On a discuté avec deux personnes sur le site Couchsurfing la veille et on a décidé de se faire une ballade le samedi. 
On sort du métro, on les rencontre, le courant passe super bien. On monte dans la voiture d'une fille mexicaine et direction :
Nevado de Toluca !

C'est un parc national à deux heures de route de Mexico City. On s'arrête sur la route prendre un petit déjeuner mexicain et on grimpe cette montagne en voiture, puis à pieds. Il fait froid, y'a énormément de brouillard et de nuages (environ 4000m d'altitude), mais la randonnée est géniale et la vue est magnifique.
On redescend faisant la course, et là, accident tragique : notre copain australien se tord gravement la cheville. Et notre copine mexicaine a perdu son Iphone dans la montagne.
La randonnée dure moins longtemps que prévue. Moi j'aide l'australien à revenir à la voiture très difficilement, on était trèèèès loin et le dénivelé et les rochers ne l'aident pas vu qu'il ne peut pas poser son pied par terre. Ma copine américaine aide la mexicaine à retrouver son portable. 
Ca se finit mieux que prévu. Un groupe de randonneur lui administre les premiers secours et lui mettent crèmes et bandage. Et 20 minutes plus tard, nous revoilà au complet. On rentre vu que l'on a un blessé. 
Fin de soirée posés dans un bar, Tequila et bières pour fêter notre rencontre, cette petite aventure et pour lui faire oublier sa douleur. 

video video

jeudi 13 juin 2013

#8 - Paresseuse, mais toujours en admiration

Cher blog, chère famille, chers amis,

Ca fait un bout de temps que je n'ai rien posté, c'est juste parce que pour l'instant mon voyage reste monotone.
Ici, on a tout le temps envie de dormir. La cause ? Mexico City se situe dans une vallée, en altitude et est énormément pollué. Du coup, on a plus de mal à monter les escaliers, on est fatigué plus vite, on a les yeux, le nez et la peau asséchés, et il faut boire beaucoup d'eau.
Du coup, avec ma copine américaine que j'ai rencontré à l'auberge de jeunesse, on se couche tôt, on se lève tard et on est très paresseuses en ce moment. On préfère se promener dans les centres commerciaux plutôt que d'aller visiter d'autres endroits (Ah les filles !).

Après l'auberge de jeunesse, on a "déménagé" chez une copine d'un de mes copains mexicains (toujours à Mexico City). On y est depuis vendredi soir. On se fait des sorties entre filles dans les bars, on va au cinéma, on va manger mexicain dans la rue... Une vraie vie mexicaine monotone.

La semaine dernière, le jeudi soir, on est allé à une soirée "Couchsurfing", là où la communauté de couchsurfers se retrouve pour rencontrer d'autres personnes, qu'elles soient mexicaines ou étrangères.
Et bien, on était les deux seules filles étrangères. Du coup, tout le monde se battaient pour nous faire visiter la ville ou pour nous inviter à dormir chez eux (on a plein d'amis maintenant !)
Et depuis, on se fait des sorties dans les bars, des sorties pour danser (ou plutôt apprendre à danser) la salsa, bla bla bla.



On a fait une sortie musée mercredi soir : 
le musée de la Tequila et du Mezcal.
C'est pas très intéressant, on peut voir toutes les différentes sortes de Tequila et Mezcal, mais trop paresseuses pour lire toute l'histoire. Ce qui est bien, ce sont les échantillons gratuits de Tequila et Mezcal que tu peux déguster à la fin.







Juste à côté de ce musée se trouve la Plaza Garibaldi.

C'est une place où se trouvent pas mal de Mariachis. Ils y jouent toute la journée et une bonne partie de la nuit. Lors de tes 10 ans de mariage, pour un anniversaire ou pour te faire pardonner... tu en "loues" un pour qu'il vienne et joue chez toi. Tu chantes une sérénade ou quoi que ce soit et le Mariachi t'accompagne. Tellement mexicain, n'est ce pas ? J'adore. 
Moi je tombe direct amoureuse si quelqu'un me fait ça ;) 




D'ailleurs, le nom "Mariachi" vient du nom français "mariage", puisqu'auparavant ils jouaient lors des mariages. 
Après le musée, on se pose pour manger, des plats mexicains toujours aussi bon, parfois trop épicés pour moi. Un clown nous fait des ballons en forme de coeur, les Mariachis jouent juste pour nous pendant que l'on mange (bien sûr, il faut leur donner des pourboires, c'est leur métier). 

Ah si, important !
J'ai oublié la "manifestation contre la dépendance au pétrole" ou "The World Naked Bike Ride", samedi matin. Des centaines de personnes se sont dénudées et se sont baladées à vélo dans le centre de Mexico City. Le quart devait être complètement nus, et les autres trois quarts en sous vêtements ou seins nus. On s'est également fait peinturluré le corps. C'était une expérience géniale. 
On se sentait comme à Hollywood, des vingtaines d'appareils photos étaient pointés sur nous au même moment (évidement, on était quasiment les seules étrangères), vraiment impressionnant, on s'est prises au jeu. J'ai été interviewée par une chaîne mexicaine, mais vu mon niveau d'espagnol pour le moment, c'était plutôt marrant, je ne savais pas quoi dire. On est passé dans le journal, on a posé pour un magazine mexicain qui vend des bicyclettes... Bref, journée très différente de d'habitude. 


mercredi 5 juin 2013

#7 - Teotihuacan

Pyramide du Soleil
Mercredi 5 Juin,


Aucun nuage, un soleil qui tape fort, départ 9h00 pour aller voir les pyramides de Teotihuacan

Rien à dire, c'est juste incroyable. 
On grimpe toutes les pyramides possibles (seulement deux, mais deux très hautes et très fatigantes à monter). 



Pyramide de la Lune


Une vue magnifique, une histoire très intéressante, un site superbe. 

On en a plein la vue, on profite, on admire, on déjeune en haut de la Pyramide du Soleil

On prend des photos, on se repose, on a chaud, on adore. 



_________________________________________________________

Bonus pour Grande Soeurette :

video

mardi 4 juin 2013

#6 - El bosque de Chapultepec



Cher petit blog,


Nous sommes Mardi, avec mes deux copains américains rencontrés à l'hostel, nous décidons d'aller au parc de Chapultepec, un des plus grands parcs situés au milieu d'une ville. 

Le parc est siiii grand, et il y'a un château au milieu : el castillo de Chapultepec. A l'intérieur se trouve le musée national d'histoire. 










Le château est magnifique. Et la vue... WOUAH, juste sublime : sur tout le parc et sur Mexico.
Du coup, on profite de la vue un long, très long moment. 







En revenant, on marche au milieu de statues, on s'arrête prendre des tacos dans la rue, on se pose pour les manger - Oups, trop épicé celui-là, un peu dur à finir -  et on discute avec une mexicaine pendant un bon bout de temps. 





On marche, on rentre à l'hostel, mal de jambes, fatigués. 



Mexico, tu m'en remets encore plein la vue demain, s'il te plaît ?

lundi 3 juin 2013

#5 - Coyoacán y la universidad UNAM


Lundi, après avoir fait connaissance d'un Texan de l'hostel, on décide d'aller faire un tour à
Coyoacán,
un endroit un peu plus loin du centre de Mexico.


Hop, on descend du métro et on découvre une ville sécurisée au plus au point avec des maisons énormes et colorées, des parcs, des voitures plutôt pas mal, et des gens vraiment aisés (supposition vu les maisons et voitures).
Bref, un endroit complètement différent de ce que j'ai pu voir auparavant.







Gros coup de coeur pour cette partie "à part" de la ville. 

















On déjeune dans une "cantine" typique mexicaine, je prend une "gordita", et là mmh! Que du bonheur, le meilleur plat mexicain que j'ai pu manger jusqu'à présent. Et sans oublier le dessert, on passe devant une sorte de boulangerie à la mexicaine où ils ne vendent que des gâteaux de mariage/anniversaire à l'américaine, de la crème partout, un truc bien sucré et bien crémeux !
No résistance, c'est obligé, on en prend !


Pfiou, un délice... 







On continue notre fin d'après-midi à l'université de Mexico, l'UNAM
(Universidad Nacional Autonomad Mexico).









 Un campus énorme, des arbres et de l'herbe partout, des sculptures à chaque coin,  des
 peintures sur chaque monument...






Moi aussi j'veux un campus comme ça !












En rentrant à l'hostel le soir, je fais connaissance avec une américaine venant juste d'arriver. Elle voyage seule, comme moi, avec son sac à dos. 

Je commence à adorer ce séjour et ces nouvelles rencontres... !

#4 - Mexico City, D. F.




Après dix jours passés chez mon premier couchsurfer à Xochimilco (restée plus longtemps que prévu, car je m'y sentais bien), j'arrive dans le centre de Mexico City samedi soir.
Je me perds en sortant du métro (évidemment), demande mon chemin dans une boulangerie, et là une cliente me dit qu'elle peut me conduire à mon hostel en voiture sans problème ! Quel soulagement, vraiment gentille. Et en plus, elle m'offre un hébergement gratuit si je vais à Oaxaca, que la vie est belle !

Plaza de la Republica


L'hostel est vide, ce n'est pas vraiment la bonne période pour rencontrer des gens.
Je suis un peu déçue, mais tant pis.








Je m'en vais visiter le plein centre de Mexico dimanche durant toute la journée, seule.
Là-bas, je discute beaucoup, je rencontre des gens, et je passe la moitié de la journée à visiter la ville avec un étudiant mexicain.

Du haut de la Torre Latinoamericano
Tout est beau, tout est parfait.

Je suis tombée amoureuse de cette ville. 

Bella Artes



Torre Latinoamericano