jeudi 13 juin 2013

#8 - Paresseuse, mais toujours en admiration

Cher blog, chère famille, chers amis,

Ca fait un bout de temps que je n'ai rien posté, c'est juste parce que pour l'instant mon voyage reste monotone.
Ici, on a tout le temps envie de dormir. La cause ? Mexico City se situe dans une vallée, en altitude et est énormément pollué. Du coup, on a plus de mal à monter les escaliers, on est fatigué plus vite, on a les yeux, le nez et la peau asséchés, et il faut boire beaucoup d'eau.
Du coup, avec ma copine américaine que j'ai rencontré à l'auberge de jeunesse, on se couche tôt, on se lève tard et on est très paresseuses en ce moment. On préfère se promener dans les centres commerciaux plutôt que d'aller visiter d'autres endroits (Ah les filles !).

Après l'auberge de jeunesse, on a "déménagé" chez une copine d'un de mes copains mexicains (toujours à Mexico City). On y est depuis vendredi soir. On se fait des sorties entre filles dans les bars, on va au cinéma, on va manger mexicain dans la rue... Une vraie vie mexicaine monotone.

La semaine dernière, le jeudi soir, on est allé à une soirée "Couchsurfing", là où la communauté de couchsurfers se retrouve pour rencontrer d'autres personnes, qu'elles soient mexicaines ou étrangères.
Et bien, on était les deux seules filles étrangères. Du coup, tout le monde se battaient pour nous faire visiter la ville ou pour nous inviter à dormir chez eux (on a plein d'amis maintenant !)
Et depuis, on se fait des sorties dans les bars, des sorties pour danser (ou plutôt apprendre à danser) la salsa, bla bla bla.



On a fait une sortie musée mercredi soir : 
le musée de la Tequila et du Mezcal.
C'est pas très intéressant, on peut voir toutes les différentes sortes de Tequila et Mezcal, mais trop paresseuses pour lire toute l'histoire. Ce qui est bien, ce sont les échantillons gratuits de Tequila et Mezcal que tu peux déguster à la fin.







Juste à côté de ce musée se trouve la Plaza Garibaldi.

C'est une place où se trouvent pas mal de Mariachis. Ils y jouent toute la journée et une bonne partie de la nuit. Lors de tes 10 ans de mariage, pour un anniversaire ou pour te faire pardonner... tu en "loues" un pour qu'il vienne et joue chez toi. Tu chantes une sérénade ou quoi que ce soit et le Mariachi t'accompagne. Tellement mexicain, n'est ce pas ? J'adore. 
Moi je tombe direct amoureuse si quelqu'un me fait ça ;) 




D'ailleurs, le nom "Mariachi" vient du nom français "mariage", puisqu'auparavant ils jouaient lors des mariages. 
Après le musée, on se pose pour manger, des plats mexicains toujours aussi bon, parfois trop épicés pour moi. Un clown nous fait des ballons en forme de coeur, les Mariachis jouent juste pour nous pendant que l'on mange (bien sûr, il faut leur donner des pourboires, c'est leur métier). 

Ah si, important !
J'ai oublié la "manifestation contre la dépendance au pétrole" ou "The World Naked Bike Ride", samedi matin. Des centaines de personnes se sont dénudées et se sont baladées à vélo dans le centre de Mexico City. Le quart devait être complètement nus, et les autres trois quarts en sous vêtements ou seins nus. On s'est également fait peinturluré le corps. C'était une expérience géniale. 
On se sentait comme à Hollywood, des vingtaines d'appareils photos étaient pointés sur nous au même moment (évidement, on était quasiment les seules étrangères), vraiment impressionnant, on s'est prises au jeu. J'ai été interviewée par une chaîne mexicaine, mais vu mon niveau d'espagnol pour le moment, c'était plutôt marrant, je ne savais pas quoi dire. On est passé dans le journal, on a posé pour un magazine mexicain qui vend des bicyclettes... Bref, journée très différente de d'habitude. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire